[Champignons séchés] Les girolles du Jardin de Guillaume

Bonjour.

Je profite de ce jour férié (11 novembre 2015) pour écrire cet article.

Cette semaine, j’ai décidé de parler de champignons séchés, et plus particulièrement de mes girolles séchées.

Voici comme d’habitude quelques photos de ma dernière production :

[Le Jardin de Guillaume] Girolles séchées 01

[Le Jardin de Guillaume] Girolles séchées 02

[Le Jardin de Guillaume] Girolles séchées 03

[Le Jardin de Guillaume] Girolles séchées 04

[Le Jardin de Guillaume] Girolles séchées 05

[Le Jardin de Guillaume] Girolles séchées 06

[Le Jardin de Guillaume] Girolles séchées 07

Voici ce que dit Wikipedia à propos des girolles :

La girolle est un champignon comestible unanimement apprécié quels que soient les pays ou la culture. Ce fait s’explique partiellement par ses caractéristiques morphologiques et sa pigmentation jaune qui la rend facilement identifiable. Ses qualités gustatives en font un champignon de choix dans l’art culinaire et contribuent pour l’essentiel à sa réputation. Sa chair épaisse et toujours saine, restant croquante et goûteuse après cuisson. L’épithète spécifique que lui ont donnée les premiers mycologues cibarius, comestible, dans le sens de nourriture commune (non raffinée), atteste sa consommation courante.

Il convient toutefois de la préparer avec soin, d’abord en éliminant la base du pied sur le lieu de cueillette pour rapporter un minimum de terre, puis en nettoyant soigneusement le chapeau et surtout les plis, souvent piquetés de terre et de brindilles, idéalement sans mouiller le champignon (pinceau). Certains considèrent qu’il ne faudrait pas le faire tremper.

Ensuite les girolles sont généralement coupées en petits morceaux et poêlées au beurre ou à l’huile. Elles peuvent accompagner une simple omelette ou se prêter à des préparations plus élaborées : en accompagnement de viandes, de poissons fins ou bien en entrées : croustades etc.

Elles se prêtent également bien à la macération ou à la dessiccation.

Chaque année en France ou au Québec sont ramassées plus de mille tonnes de ce champignon.

Ma production de girolles séchées est 100% naturelle. Je n’utilise aucun conservateur ou produit chimique.

Le saviez-vous ? Depuis la réforme orthographique de 1990, on devrait normalement écrire maintenant « girole« .

Personnellement, je trouve que le mot est plus beau avec 2 L (girolle).

Je profite également de cet article pour publier une photo que je n’avais pas encore eu le temps de publier :

[Le Jardin de Guillaume] Sachets du début

Il s’agit d’une photo de mes tous premiers sachets boutiques qui traînait encore dans mon appareil 🙂

Enfin, je remercie Simone de Villiers-le-Bel pour la commande qu’elle a passé la semaine dernière :

[Le Jardin de Guillaume] Commande 20151111

J’ai pas mal de commandes en ce moment. Bien sûr, c’est beaucoup de boulot et je dois avouer qu’à certains moments je suis fatigué. Mais c’est toujours encourageant car ça veut dire que les gens apprécient ce que je fais.

On se donne donc rendez-vous bientôt dans un nouvel article.

Guillaume, producteur-artisan spécialisé en jeunes pousses, fruits séchés et chips de légumes

Laisser un commentaire

Derniers articles